RETOUR À LA RECHERCHE
NOS QUOTIDIENS




Le Quotidien

À la mémoire de DROLET GEORGES

Parution du 2018/07/12 au 2018/07/13

Le Soleil 5324133


Georges Drolet 1930 - 2018 À l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, le 24 juin 2018, à l’âge de 88 ans, est décédé monsieur Georges Drolet, époux de dame Dolorès Bourret. Il demeurait à Québec. La famille vous accueillera au Complexe de la Cité 1600, av. Le Gendre Québec, QC G2G 2W5 le samedi 14 juillet 2018 de 13h à 15h. Une liturgie de la Parole suivra à 15h en la chapelle du Complexe de la Cité, 1600, av. Le Gendre, Québec. Il laisse dans le deuil, outre son épouse Dolorès, ses enfants: Éric (Nancy Laflamme) et Katie (Jean Bégin); ses petits-enfants: Marie-Michelle, Olivier, Maxendre, Salomé et Arielle. Il était le frère de: feu Paulette (Bernard Charland) et feu Huguette (feu Hector Gervais). Il était le beau-frère de la famille Bourret: feu Doris (feu Gérard Bisson), Roger (feu Aline Gagnon), feu Carole (Marc Giroux) et feu Serge. Il laisse également dans le deuil plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines, autres parents et ami(e)s. Un merci spécial au Dr Stéphane Pelet ainsi qu’à tout le personnel de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus pour les bons soins prodigués. Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation des Hôpitaux l’Enfant-Jésus et du Saint-Sacrement, 1401, 18e rue Québec, G1S 1Z4, tél.: 418 649-5959. Pour renseignements: ATHOS Téléphone: 418 658-1600 Télécopieur: 418 658-2415 Courriel: infocomplexe@athos.ca Pour envois de messages personnalisés et/ou de fleurs ainsi que pour signer le registre à la mémoire de la personne décédée : www.lepinecloutier.com


Laissez un commentaire, offrez vos condoléances,
patagez un souvenir photo


Partagez, informez les proches


Message

Envoyez un message de sympathie à la famille
- option à venir

Fleurs

Envoyez des fleurs ou autres
- option à venir

Faire un don

Faire un don à un organisme
- option à venir

Funérailles

Voir ou re-voir les funérailles
- option à venir

Pleurer, c’est ressentir, c’est être humain.

~ Ray Charles