RETOUR À LA RECHERCHE
NOS QUOTIDIENS




Le Quotidien

À la mémoire de LAROUCHE Serge

Parution du 2018/04/16 au 2018/04/21

Le Quotidien 5297205


M AVIS DE DÉCÈS LAROUCHE (M. Serge) Le 14 avril 2018, est décédé à l’Hôpital de Jonquière, à l’âge de 42 ans et 4 mois, M. Serge Larouche, fils de Mme Maude Fradette et de M. Steve Larouche, demeurant rue Béliveau, Jonquière. La famille accueillera parents et amis à la Résidence funéraire du Saguenay 2580, rue St-Dominique Jonquière le dimanche 22 avril 2018 de 14 h à 17 h et de 19 h à 22 h et le lundi 23 avril 2018 à compter de 9 h. Les funérailles auront lieu le lundi 23 avril 2018 à 11 h à la Résidence funéraire du Saguenay. Les cendres de M. Serge Larouche seront inhumées, ultérieurement, au cimetière Arvida. Outre ses parents, Mme Maude Fradette et M. Steve Larouche, il laisse dans le deuil son frère et sa soeur: Julie Larouche, André (Sara-Lily Blackburn); sa grand-mère Mme Gisèle Grenier (feu M. Gaston Fradette); son filleul Francis Fradette; son neveu Félix-Henri Larouche. Il était aussi le petit-fils de: feu Mme Carmen Larouche et de feu M. Léonard Larouche. Il laisse également dans le deuil ses oncles et tantes, cousins et cousines ainsi que ses amis. Une personne bénévole sera présente au salon afin de recueillir vos dons en faveur de la Société canadienne du cancer. Vous pouvez aussi consulter cet avis de décès sur notre site rfsag.ca, où vous pourrez également y transmettre vos messages de condoléances. Pour information: (418) 547-2116, télécopieur: (418) 547-0128 Courriel: resfunsag@videotron.ca Direction funéraire: La Résidence funéraire du Saguenay (Membre de la Corporation des thanatologues du Québec). Une entreprise certifiée par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).


Laissez un commentaire, offrez vos condoléances,
partagez un souvenir photo


Partagez, informez les proches


Message

Envoyez un message de sympathie à la famille
- option à venir

Fleurs

Envoyez des fleurs ou autres
- option à venir

Faire un don

Faire un don à un organisme
- option à venir

Funérailles

Voir ou re-voir les funérailles
- option à venir

Mieux vaut souffrir d’avoir aimé que de souffrir de n’avoir jamais aimé.

~ Inconnu