RETOUR À LA RECHERCHE
NOS QUOTIDIENS




Le Quotidien

À la mémoire de COURTEMANCHE, Nathalie

Parution du 2019/06/12 au 2019/06/15

La Voix de l'Est 5407963


COURTEMANCHE Mme Nathalie - 1969-2019 Entourée de ses proches, le 9 juin 2019, à l’âge de 49 ans, est décédée Mme Nathalie Courtemanche, épouse de M. Mario Duquette, tous deux copropriétaires de Couvreur Duquette. Outre son époux Mario, elle laisse dans le deuil ses filles : Amélie (Noah Lawson) et Daphné (Kyle-Anthony Vachon-Crook). Sa mère Francine St-Germain (feu Marcel Courtemanche, Victor Levesque). Ses soeurs et son frère : Chantal (Marcel Rancourt), Mario (France Desrosiers), Cathy (Éric Villeneuve). Sa belle-mère Pauline Dupéré (feu Valère Duquette), ses beaux-frères : Tony (Dominique Viens), Martin (Annie Cabana), ses neveux et nièces : Jaëlle et Danaé Gosselin, Marc-Antoine et Alexandra Courtemanche, Florence Fournier, Tamara et Madéo Duquette. Elle était également la tante de feu Frédérick Courtemanche. Elle laisse aussi dans le deuil ses grandes amies Chantal Robert et Manon Simard, ainsi que ses autres parents et amis. La famille vous accueillera le vendredi 14 juin de 19h à 21h et le samedi 15 juin à compter de 14h30 jusqu’à 16h45 au salon du COMPLEXE FUNÉRAIRE GIRARDOT & MÉNARD. Les funérailles seront célébrées ce même samedi à 17h30 en l’église Ste-Famille, suivies de la crémation au crématorium Girardot et Ménard. L’inhumation au Jardin Oasis des Mémoires Girardot et Ménard se fera à une date ultérieure. En guise de sympathie un don à la Société canadienne du cancer serait apprécié. Formulaires disponibles à la réception du complexe.


Laissez un commentaire, offrez vos condoléances,
partagez un souvenir photo


Partagez, informez les proches


Message

Envoyez un message de sympathie à la famille
- option à venir

Fleurs

Envoyez des fleurs ou autres
- option à venir

Faire un don

Faire un don à un organisme
- option à venir

Funérailles

Voir ou re-voir les funérailles
- option à venir

Mieux vaut souffrir d’avoir aimé que de souffrir de n’avoir jamais aimé.

~ Inconnu